9 juillet 2011

Unité en nous ou hors de nous ?

      Platon et le monothéisme placent l’élément stable hors de nous. En le contemplant et en se modelant sur lui, l’âme atteint l’équilibre et la paix. Les traditions orientales, le yoga en particulier, placent au contraire l’élément stable à l’intérieur de nous. La démarche ascétique consiste alors à rechercher au fond de nous-même l’entité qui n’est pas soumise aux changements, et à demeurer à ce stade en quelque sorte pré-sensible. La première de ces deux conceptions serait plus occidentale, la seconde plus orientale. La première a sans doute ma préférence, mais la seconde m’est nécessaire également, si bien que je n’ai pas vraiment tranché. De toute manière, à partir du moment où l’on a compris qu’il fallait tendre vers l’unité, que telle était l’essence de la Voie, la question de savoir si cette unité est extérieure ou inhérente à nous-même est-elle si importante ? 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire