7 mai 2011

Un Roman français

      Ces derniers jours, lu Un Roman français de Beigbeder. Ouvrage scandaleusement surfait. Une incontestable aisance d’écriture et une certaine élégance générale, guère plus. Egocentrisme insupportable – Beigbeder accorde de l’importance au moindre détail simplement parce qu’il le concerne. Caractère un peu artificiel de l’écriture : on ne peut pas à la fois vouloir plaire et être sincère. Manque de noblesse de cette existence : marques de vêtements, de parfums, etc. Superficialité, agitation et migraine. J’étais content de passer à autre chose.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire