15 juin 2011

Ce qui me gêne dans le fait de croire en Dieu

      Je suis très intéressé par le monothéisme, mais ce qui me gêne dans le fait de croire en Dieu, c’est l’espèce de facilité que j’y décèle. Croire en Dieu permet souvent de se sauver à bon compte, en faisant l’économie d’efforts trop soutenus – d’où l’espèce de complaisance envers soi-même que l’on relève chez certains chrétiens, et que Gide dénonçait déjà à juste titre à son époque. Ce qui fait la valeur d’un homme, c’est la hauteur de son idéal et les efforts qu’il est prêt à déployer pour y atteindre, ce n’est pas ce en quoi il croit.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire