5 juillet 2011

Eloge de la monarchie

      Plus le temps passe, plus j’en viens à penser que le régime monarchique est le meilleur des régimes politiques. La république entraîne des conflits et une exaltation perpétuels qui finissent par empiéter sur la tranquillité d’esprit du citoyen, et donc sur sa liberté. Dans une monarchie, tout le monde se soumet au roi, qui lui-même se soumet à Dieu, et l’ordre règne. La nation atteint l’unité, ce qui est le but ultime de toute communauté. Ce n’est pas pour rien si c’est ce système qui a été le plus fréquemment adopté par les hommes au cours de l’Histoire. Bien entendu, il faut que le roi soit un bon roi, ou, à défaut, ne soit pas un monstre, pour que le système fonctionne, sinon on se retrouve dans la configuration des Caligula et des Néron, et c’est le règne de l’arbitraire. Du reste, ces cas aberrants ne durent guère, et le meilleur moyen de conserver le pouvoir est encore de l’exercer avec justice.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire