23 janvier 2012

Jusqu'en enfer

      J’ai vu Jusqu’en enfer de Sam Raimi. On m’en avait dit du bien, et je suis assez déçu. Absence totale d’originalité. Des effets vus et revus à satiété. Il ne suffit pas de reproduire à l’infini ce qui était neuf et percutant en 1981 dans Evil dead pour faire un bon film. Et l’esprit n’est plus le même, tout l’humour, toute la transgression ont disparu pour faire place à une série de clichés lénifiants et à un univers complètement aseptisé. Tout cela est bien triste. Un film tout à fait à l’image des années 2000 : aucune inventivité, on se contente de reproduire les années 90 en moins drôle et beaucoup moins malin. Il est temps que tout cela s’écroule pour faire place à du neuf !
       Sinon, j’ai revu True romance de Tony Scott (1993) qui est vraiment tout le contraire. Quel film sublime. Il y a tout dans ce film : l’humour, l’émotion, un esprit de liberté qui prend aux tripes et semble incroyable tellement nous nous en sommes éloignés. Mais je vais faire comme les Anciens, et considérer qu’il y a certaines choses qui sont tellement au-dessus de nous qu’il devrait être interdit d’en parler.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire