6 septembre 2010

La Bible

      J’éprouve vraiment un plaisir infini à lire la Bible. Ou, plus précisément, l’Ancien Testament. Il y a quelque chose de proprement miraculeux dans l’histoire du peuple juif qui, en suivant sa voie, et sa la moindre volonté de prosélytisme, a conquis, par son livre saint, le monde entier. Il y a peu de textes plus épris de pureté et qui parlent plus intimement au cœur de l’homme que ceux que l’on trouve dans l’Ancien Testament. La morale qui s’en dégage est à la fois sublime et familière : il faut suivre sa voie (et sa loi) sans se préoccuper des autres ; il faut s’abandonner à la volonté divine, qui agit toujours avec justice.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire