13 mars 2012

Woody Allen et le cliché

      Vu Minuit à Paris de Woody Allen. Une série de clichés. Et pourtant le film est agréable à voir, très réussi même dans son genre. Peu importe si le Paris de Woody Allen n’a rien à voir avec le Paris réel : sa vision idéalisée fait partie de son art, et c’est son art qui nous intéresse, pas Paris. Et puis, en cette époque troublée, le cliché a quelque chose de rassurant : il est ce qui nous relie au passé, ce qui nous relie aux autres. Malgré tout, ceci illustre à quel point le cinéma est un art inférieur à la littérature, un art manipulateur : un film fondé sur le cliché peut être un bon film, alors qu’un roman bourré de clichés serait tout simplement illisible.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire